En 2009, Renaud de Belsunce a lancé la CIPPPER après 25 ans d’expérience bancaire afin d’apporter une aide juridique et financière aux collectivités locales et aux entreprises dans le lancement et la gestion de leurs partenariats public-privé.

Ancien de Sciences-Po Paris, de Paris IX-Dauphine et de l’ESSEC, il s’est associé à Bernard Millet afin de développer une structure d’investissements pour les opérations de montant nominal inférieur à une trentaine de millions d’Euros qui ne trouvaient pas d’investisseurs pour les porter et les gérer.

La CIPPPER a connu un fort développement au cours des dernières années (cf chiffre d’affaires consolidé ci-dessous).

Objectifs :

Dans le cadre des PPP, l’objectif est d’assurer :

  • une gestion efficace des opérations à un coût aussi limité que possible en acceptant de porter la responsabilité actionnariale des opérations.
  • un engagement réel de leur groupe face à la puissance publique en prenant des participations avec un engagement actionnarial réel
  • une implication conjointe avec les constructeurs. La CIPPPER non – seulement s’engage au moment du Contrat de Promotion immobilière mais porte un vrai risque actionnarial étendu dans la structure dédiée en construction et en exploitation.

Organisation : 

A cette fin le groupe bénéficie, outre la CIPPPER de deux structures :

  1. PPP Participations dont l’objectif est de détenir des participations dans des opérations de PPP en partenariat avec les constructeurs.  Cette structure est une société d’investissement dont l’objectif est de faire un appel privé à l’épargne afin de pouvoir répondre aux besoins de fonds propres des sociétés citées s’il y a lieu. 
  2. PPP Gestion chargée de gérer les sociétés reprises. PPP gestion peut assurer la gestion de société projets pour des sociétés externes avec des prestations couvrant tout ou partie des missions de gérance. 

Les sociétés du groupe CIPPPER ont réalisé des opérations  d’investissement portant, par exemple, sur :

            . Un EHPAD à Saint Symphorien :

En 2011, le groupe a repris un EHPAD de 84 lits incluant une unité de soins de 10 lits pour les malades atteints de la maladie d’Alzheimer. 

L’EHPAD représente un investissement de près de 9M €. pour une durée de 20 ans.

            . Un ensemble de bureaux à Brunoy :

En 2012, le groupe a conclu un BEA de valorisation de quatre bâtiments à Brunoy comprenant un commissariat, une caserne de gendarmerie, une trésorerie paierie générale et un centre d’information de l’éducation nationale.

L’investissement s’élève à plus de 8M € avec une remise en état des biens et une maintenance pour une durée de  30 ans.

            . Un centre de recherche pour l’université de Clermont Ferrand :

En 2013, le groupe a fait partie du groupement signataire du contrat de partenariat  de l’université de Clermont Ferrand pour la construction et la maintenance du Laboratoire Magmas et Volcans (centre de recherche sur les volcans de l’université).

Le groupe CIPPPER a repris les titres de la société LMV et sa gestion depuis cette année.

Cette opération de 15M € est portée pendant une durée de 27 ans.

. Un centre technique municipal pour la commune de Marolles en Hurepoix:

En 2015, le groupe a fait partie du groupement signataire du BEA pour la construction de ce centre technique avec un logement de fonction et un centre de premier secours. 

Cette opération de 3M € est portée pendant une durée de 22 ans.

. Une maison du tourisme municipal pour la commune d’Arcachon

En 2018, le groupe a fait partie du groupement signataire du marché de partenariat pour la construction d’une maison du tourisme et des associations. 

Cette opération de 12M € est portée pendant une durée de 20 ans.